Skip to Content

Les secrets d'Elantris !

Les secrets d'Elantris !

Mardi 22 Février 2011
Brandon Sanderson nous explique d’où vient le titre Elantris.

Nous avons, VOUS avez beaucoup de chance : Brandon Sanderson est un auteur qui aime parler de son écriture, de ses choix et de ses dilemmes dans le processus de rédaction de ses livres. Son site internet est extrêmement fourni et donne à lire des notes pour la quasi-totalité des chapitres de ses livres. Chacune permet au lecteur de mieux comprendre la finesse et la subtilité de l’écriture de l’auteur d’Elantris et de Fils-des-Brumes.
 
Malheureusement pour les infortunés lecteurs francophones, tout le site de notre auteur est dans la langue de Shakespeare.
Le supplice de Tantale serait immense pour vous, lecteurs, sans l’équipe Orbit qui s’est mise en tête de vous en traduire, de temps à autres, quelques extraits. Nous avons commencé il y a quelques jours avec l’article « Brandon Sanderson et les cartes ».
 
Voici, aujourd’hui, les annotations de l’auteur à propos du titre d’Elantris.
 
« Vous seriez surpris du nombre de choses qui peuvent être dites à propos du titre de ce livre. Baptiser un livre est l’une des tâches les plus frustrantes et les plus enrichissantes de l’écriture d’un roman. Je suis plus chanceux que nombre d’auteurs que je connais car, pour la plupart de mes livres, le titre est venu facilement. Parfois même, j’ai eu l’idée d’un titre avant d’écrire le livre (ça ne m’est en fait arrivé qu’une seule fois : quand j’ai pensé à « The Way of Kings », je me suis dit « Hey, ça ferait un chouette titre pour un livre ! »).
 
Elantris a eu plusieurs titres. Pendant la phase initiale, je l’ai juste appelé « Esprit ». Je savais que le nom du personnage principal serait basé sur l’aon « Esprit » et que ce serait aussi le nom que mon personnage prendrait en exil. Il n’a jamais été dans mon intention de garder ce titre définitivement, mais c’était le nom de tous mes fichiers au moment de taper mon travail.
 
Pendant que j’écrivais l’histoire, j’ai réalisé que j’avais besoin d’un meilleur titre. Le choix le plus évident était de travailler autour du nom de la cité magique déchue qui était au centre du livre. J’ai un peu honte de l’admettre, mais la ville d’Elantris était appelée à l’origine « Adonis ». Je ne sais pas à quoi je pensais. De temps en temps, quand on invente beaucoup de noms imaginaires, on crée des mots qui ont des connotations improbables et font allusion à des choses qu’on ne remarque pas tout de suite. Ici, je ne pensais même pas au mythe grec : Ado était juste l’aon sur lequel j’avais choisi de construire le nom de la ville et ‘Adonis’ (prononcer avec un long A et un long O) était le nom qui est venu de cet aon.
 
J’ai donc nommé le livre « L’Esprit d’Adonis » en jouant sur le nom de Roaden. Je n’avais pas réalisé ce que j’avais fait jusqu’à ce que je présente mon livre pour la première fois à mon atelier d’écriture et qu’on me dise : « J’aime bien le début du roman, mais je ne comprends pas le rapport avec les Grecs. Est-ce que c’est parce que les demi-dieux étaient tellement arrogants ? » Et là, j’ai percuté : Adonis, dans la mythologie grecque est un très bel homme aimé par Aphrodite. Le mot est devenu le synonyme d’un homme beau, presque parfait. Et j’avais, sans m’en rendre compte, donné son nom au livre.
 
Disons juste que j’ai changé tout ça rapidement. Cependant, j’avais besoin d’un nouveau nom pour ma ville. J’ai essayé de jouer sur d’autres combinaisons d’Ado, mais j’ai fini par essayer tout un tas de sons et de combinaisons. Heureusement, « Elantris » m’est venu. Dès que je l’ai écrit, j’ai su que ce serait ma ville. Ca sonnait « grand » sans être pompeux, et ça avait l’air un peu mythologique (presque comme Atlantis). J’ai donc renommé mon livre « L’esprit d’Elantris » et je me suis remis au travail.
 
Puis vint le moment d’envoyer le manuscrit. J’avais récolté quelques commentaires sur le livre : les gens aimaient « Elantris », mais « L’Esprit de » était moins populaire. J’ai essayé plusieurs changements et j’ai même envoyé quelques lettres de requêtes en ayant baptisé le livre « Les Seigneurs d’Elantris ».
 
Finalement, les droits ont été vendus. A ce moment, mon éditeur, (Moshe Feder) a suggéré que nous raccourcissions le titre en un simple « Elantris ». Sachant que d’autres avaient désapprouvé « L’Esprit de », j’ai accepté. Maintenant que je vois le titre sur la couverture et que je travaille avec « Elantris » depuis quelque temps, je suis très content du changement. Le nouveau titre a plus d’entrain et sonne plus majestueux. Il y a toujours une référence à cet ancien titre puisque la dernière partie s’appelle encore « L’Esprit d’Elantris ».
 
Bien sur, même ce titre n’est pas parfait : les gens ont du mal à l’épeler et  quand ils prononcent le titre, certains pensent à la voiture « Elantra » (une voiture de la marque Hyundai note du traducteur). Il y a même eu une personne qui m’a mal compris et qui pensait que le nom du livre était « The Laundress » (la blanchisseuse, note du traducteur). Cela aurait sûrement fait un livre très différent ! »

2 commentaires

Pas de quoi !

Une traduction bienvenue et tout autant appréciée que la première ! Fan des livres de Brandon Sanderson, et moi même écrivain amateur, j'avais l'impression de me lire :)

Merci pour cette traduction !

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question est pour vérifier l'authenticité de votre enregistrement.
1 + 0 =

Veuillez répondre à cette simple question d'arithmétique. Par exemple : pour 1+3, saisissez 4.