Skip to Content

Toujours fans de la trilogie des Fils-des-Brumes

Toujours fans de la trilogie des Fils-des-Brumes

Mercredi 28 Mars 2012
« Une trilogie incontournable pour tout bon lecteur de Fantasy. » Nekoelfie

« J'ai tout aimé dans ce roman.  J'ai aimé me balader dans les ruelles sales de Luthadel, j'ai aimé voir les bals, espionner Elend, celui qui préfère lire dans les soirées au lieu de danser.  J'ai aimé les complots, les intrigues, la planification minutieuse.  J'ai aimé les batailles virevoltantes, très bien décrites, jamais anodines.  J'ai aimé que l'auteur ose, j'ai aimé hurler à quelques moments.  J'ai aimé que parfois, ça ne fonctionne pas comme prévu.  Et j'ai aimé ces personnages. […]  Bref, une lecture qui m'a captivée, qui est entrée profondément dans mon imaginaire et qui m'a décidément beaucoup plu. » - Mon coin de lecture à propos de L’Empire Ultime

 
 
« Quand la nuit est de brume... Quel plaisir de découvrir un livre de fantasy qui sort des sentiers parcourus par maints auteurs, où les personnages ne se complaisent pas dans le manichéisme, où d'une lecture en toute simplicité de par le style naît une intrigue prenante ans un univers finement rendu, où nous nous oublions dans une ambiance admirablement créée. » - Critiques libres, à propos de L’Empire Ultime
 
 
« […] Brandon Sanderson nous fait perdre la notion du temps et nous emporte dans son univers tourmenté, déchiré et chaotique où l'on se pique d'un espoir fou, irrationnel, reposant sur bien peu de choses mais un espoir tout de même. Comment rester de marbre à la lecture de ces romans? Cela paraît impossible, et même alors qu'on les ferme sur la dernière phrase le dernier mot subsiste encore à l'esprit l'essence de l'histoire et de ses merveilleux personnages.
[…] Brandon Sanderson joue avec nous dans cette histoire, nous poussant sur une piste pour dans un coup d'éclat nous induire en erreur et amener une vérité surprenante sans cesser de respecter une certaine logique. On cherche à percer ses manigances et ses intrigues au risque de s'y perdre, mais l'auteur lui, suit un fil conducteur complexe sans cesser d'être parfaitement structuré. Et il nous entraîne de surprise en surprise. […] » - Nekoelfie à propos du Puits de l’ascension
 
 
« Et vient la nuit. Lorsque s'achevait L'Empire Ultime, on aurait pu croire à une fin. Et en se saisissant de ce tome 2, on pouvait craindre des passages en creux, des intrigues essoufflées et artificielles mais de cela point.  De la révolte naît (parfois) le chaos. Chaos quand il faut sortir d'un mouvement entropique, ce à quoi s'attellent nos personnages. Des personnages aux multiples facettes, qui, même secondaires, ont une réelle profondeur. Certes, le rythme est bien moins enlevé que dans le tome 1, on sent une petite pause. On est dans le réfléchi, dans l'introspection par moment. Surtout dans la première moitié du roman, avant que tout se termine dans un tourbillon de violence. […] Du grand art pour une lecture en toute simplicité... » - Critiques libres, à propos du Puits de l’ascension
 
 
« […] Je pense que Brandon Sanderson, à travers son histoire sait réveiller avec beaucoup de talent le meilleur de l'imaginaire humain, et nous pousse à rêver tant et plus. Brandon Sanderson nous pousse à croire contre toute logique qu'il reste un espoir, il nous incite avec force à lutter, souffrir, aimer, pleurer, rire, trembler, vibrer avec ses personnages. Certains s'affaiblissent, d'autres se voient éclairés d'un jour et d'une gloire nouvelle. Les personnages à proprement parler évoluent, tout en gardant une très profonde intensité qui les rend d'autant plus merveilleux.
[…] Mais dans ce roman, plus que les personnages et la dynamique, c'est l'aboutissement qui prend une dimension extraordinaire. Le plan que Brandon Sanderson ébauche dès le départ, promenant le lecteur entre hypothèses et demi-vérité s'assemble enfin et l'auteur témoigne d'un génie terrifiant pour flouer son lectorat. Que les esprits les plus fins y trouvent là un défi en cherchant à prévoir l'imprévisible ! Ce n'est pas simplement du grand art, c'est un chef-d’œuvre d'orfèvrerie littéraire. » - Nekoelfie à propos du Héros des siècles


 

1 commentaire

Quelle joie de retrouver mes critiques sur la page officielle d'Orbit!

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question est pour vérifier l'authenticité de votre enregistrement.
1 + 4 =

Veuillez répondre à cette simple question d'arithmétique. Par exemple : pour 1+3, saisissez 4.