Skip to Content

Michel Robert

Né en 1964, lecteur boulimique, imprégné des romans de Verne et de Dumas, Michel Robert a découvert la Fantasy grâce à Robert Howard puis à Tolkien et Jack Vance…Sa fascination pour l’œuvre de Grimbert l’a aussi amené à prolonger le cycle de la Malerune, hommage à son écrivain-fétiche – qui en avait écrit le premier tome (Les Armes de Garamont) –, pour se consacrer ensuite à sa propre œuvre, qui lui vaut aujourd’hui un public fidèle.Michel Robert s’y exprime dans un registre très personnel : une fantasy aux accents crépusculaires, teintée d’humour noir, de violence et d’érotisme.